ouverture-de-saison

 Plaire

Plaire

Un one-homme-show facétieux et irrésistible !

Du plaisir on en a plein avec Jérôme Rouger. Le plaisir de rire, de se détendre le corps grâce à sa bonne humeur, à sa malice bon enfant et pas tant que ça. Vous l’avez découvert, il y a quelques années, avec “Je me souviens”, spectacle tendre et plein d’humour. Jérôme Rouger crée des spectacles plein de surprises et souvent différents. Après s’être interrogé sur le bonheur des poules, il nous entraîne dans un abécédaire de la séduction: celle du public par l’artiste, la séduction amoureuse, et celle du politique (plaire au plus grand nombre), le tout à l’époque du zapping (plaire instantanément), avec des projections vidéo pour illustrer chacune des séquences… A comme Avertissement (au public), M comme Manipulation, I comme Imposteur ou encore X comme X, toutes les lettres y passent… Jérôme Rouger, époustouflant de sympathie, dénonce les dangers de la séduction to pliant les pirouettes et les clins d’œil pour vous mettre dans sa poche !

« Avec un humour pince-sans-rire et une maîtrise de jeu de bout en bout surprenante, Jérôme Rou- ger jette un regard incisif sur notre société. » Télérama

 Tarif 16€ - 6€ - 4€ (hors Carte Mégisserie) / Tout public / Durée 1h40


Écriture, conception, jeu Jérôme Rouger
complicités Cécile Delhommeau, Patrick Ingueneau
vidéo, son Jaime Chao
lumières Mathieu Marquis
renfort son Bertrand Coquin
régie générale Jo- sué Fillonneau

 

Coproduction et accueil en résidence : La Coupe d’Or, scène conventionnée de Rochefort ; Les Scènes du Jura, scène na- tionale ; Le Gallia Théâtre, scène conventionnée de Saintes ; CPPC - L’Aire libre, Saint-Jacques-de-la-Lande. Accueil en rési- dence : Le TAP, scène nationale de Poitiers ; Scènes de territoire, théâtre de Bressuire. Aide à la coproduction et à la diffusion : DRAC Nouvelle-Aquitaine, Région Nouvelle-Aquitaine,  Ville de Parthenay. Compagnie conventionnée par la Région Nou- velle-Aquitaine et le Conseil Départemental des Deux-Sèvres.

En coréalisation avec l'OARA

www.lamartingale.com

ni-gueux

ni-gueux

Un univers un ring où le catch viendra troubler l’ordre établi...

Ces comédiens n’ont pas froid aux yeux, ils s’attaquent à un des monuments de la littérature russe : Tolstoï.

Et ils lui en font voir de toutes les couleurs.

Ils s’habillent en lutteurs prêts à combattre. Le théâtre et la vie deviennent un ring de catch et sur leurs slips de catcheurs, ils ont brodé « doutes, certitudes, amour, vengeance, justice sociale ». Tout un programme!

Des catcheurs-comédiens affrontent l’injustice à coup de rire et de coups foireux qui ne font pas vraiment mal.

Une sorte de grand carnaval où les sentiments ne sont pas cachés mais exacerbés. Tolstoï devient une superstar et Ni gueux ni maître devient un conte populaire rempli de sourires, de trahison et de surprises. Du théâtre forain avec des cris, de la fureur, des coups vaches, de l’humour, de l’injustice qui triomphe et qui au dernier moment…

Ce spectacle de théâtre forain se déroule en extérieur, il sera par conséquent annulé en cas de pluie. Pour cette raison les réservations pourront s’effectuer à partir du jeudi 14 septembre, ta ue le règlement des places s’effectuera uniquement à partir du mercredi 27 septembre dès 9h.

 

Tarif 12€, 6€, 4€ hors carte Mégisserie / Tout public / Durée 1h45

spectacle en extérieur

le comédien Aurélien Blandeau / l’assistante Claire Lemercier / le technicien Manuel Cascales / le ba- ron Manuel Marcos / la baronne Alice Lezer / ma- chinerie foraine - recherche visuelle - scénographie gé- nérale toute l’équipe / construction du ring Romain Giard FNSM 05 / construction scénographie Ma- thieu Fernandez / costumes Cannelle Couturier

 

Coproduction et partenariats : La Mégisserie - scène conven- tion pour les arts, les imaginaires et l’éducation populaire ; La Métive - lieu international de résidence et de création ; Hamé- ka - fabrique des arts de la rue ; Gite Colombia - lieu créatif et spectaculaire ; Collectif la Méandre Zo Prod.

Projet bénéficiant du dispositif d’aide à la coproduction de la région Nouvelle-Aquitaine.

http://lesarracheurs.blogspot.fr

 

 

9

9

9 c’est le nombre de jurés réunis pour décider du sort d’un adolescent présumé coupable de meurtre. Un spectacle coup de poing qui nous rappelle, non sans humour, que la justice est un théâtre.

Du théâtre coup de poing.

Neuf comédiens, neuf juges.

Cinq hommes. Quatre femmes. Ce pourrait être vous.

Neuf jurés et le public tout autour enfermés dans la même salle, de délibération et d’audience.

Pour en sortir, les neuf jurés devront juger un gamin promis à la perpétuité.

Du théâtre avec des mots simples et forts, avec des corps qui s’étreignent ou se battent.

Du théâtre qui raconte les problèmes du racisme, de la certitude de ce qu’on a vu ou pas, des liens familiaux et sociaux qui nous marquent.

Souvent proche de la rupture, ce théâtre est comme un boxeur dans ses cordes, comme un funambule au-dessus des maisons, un théâtre physique, engagé, plein d’émotions à fleur de cœur et de poing. Avec aussi des notes d’accordéon, de piano, de poésie pour respirer et mieux voir.

C’est du théâtre qui reste, qui s’accroche à nous, des années après l’avoir vu. Un théâtre du peuple pour le peuple, généreux et conscient.

« Du sang, du sperme, des larmes : le collectif du Petit Théâtre de Pain traite la nature humaine sans détours, comme à son habitude. Sous les auspices du Théâtre du Soleil d’Ariane Mnouchkine, cette compagnie basque fait du théâtre populaire son étendard ! » Emmanuelle Debur, théâtre(s)

 

Le Petit Théâtre de Pain sera présent à La Mégisserie avec plusieurs actions : des ateliers théâtre à l’intention de lycéens, des rencontres, des ateliers de cuisine basque, la projection du film « Non », dans le cadre de la manifestation « Cinéma des altern

Amnesty International participera à la soirée de « 9 ».

 

Tarif A / Tout public à partir de 10 ans / Durée 1h35

 

auteur Stéphane Guérin / sur une trame de Stéphane Guérin et Le Petit Théâtre de Pain / mise en scène Manex Fuchs / co-mise en scène, direction d’acteur Georges Bigot / assistant Ximun Fuchs / chorégraphe Philippe Ducou / avec Mariya Aneva, Cathy Coffignal, Eric Destout, Ximun Fuchs, Hélène Hervé, Guillaume Méziat, Fafiole Palassio, Jérôme Petitjean & Tof Sanchez / lumière Josep Duhau / scénographie Josep Duhau et Jose Pablo Arriaga / musique Asier Ituarte & Ximun Fuchs

 

Le spectacle « 9 » est coproduit et soutenu par : Hameka, Ate- lier de Fabrique Artistique – Agglomération Pays Basque (64) ; L’OARA, Office Artistique de la Région Nouvelle Aquitaine ; La Scène Nationale du Sud-Aquitain (64) ; L’Atelier 231, Centre National des Arts de la Rue et de l’Espace Public à Sotteville lès Rouen (76) ; Le Sillon, Scène Conventionnée pour le Théâtre dans l’Espace Public à Clermont l’Hérault (34) ; Le Théâtre de Chatillon (92) ; La Scène de Pays Baxe Nafarroa – Agglomé- ration Pays Basque (64) ; Le Conseil Général des Landes (40) ; Quelques p’Arts, Centre National des Arts de la Rue et de l’Es- pace Public / Scène Rhône-Alpes à Boulieu les Annonay (07) ; L’Association CRABB – Biscarrosse (40) ; L’ADAMI. Le Petit Théâtre de Pain est conventionné par la DRAC Nouvelle-Aqui- taine et le Département Pyrénées Atlantiques, subventionné par la Région Nouvelle-Aquitaine et accompagné par l’OARA et Hameka – Agglomération Pays Basque. Le Petit Théâtre de Pain est en Résidence-Association avec l’Atelier 231 – CNAREP à Sotteville lès Rouen (76) et co-directeur artistique d’Hameka – Atelier de Fabrique e (64). En coréalisation avec OARA

 

 

 www.lepetittheatredepain.com

 

 

blockbuster

blockbuster

Blockbuster où comment détourner des films américains pour créer sous nos yeux, avec beaucoup d’humour, un film d’action surprenant, bluffant et joyeusement irrévérencieux.

Un film américain et du théâtre comme on aime : de l’action, des bons sentiments, des courses poursuites, des explosions, des héros luttant pour le bien contre le mal. Un film américain créé à partir de 160 films hollywoodiens, de 1400 plans séquences, découpés, morceau par morceau, par une compagnie belge pleine d’humour et d’impertinence.

Blockbuster c’est du cinéma-théâtre drôle. Avec un casting de rêve : Julia Roberts, Michael Douglas, Arnold Schwarzenegger, Sylvester Stallone… et des centaines d’autres.

Avec aussi devant l’écran, cinq comédiens, musiciens en chair et en os, qui jouent les dialogues, les bruitages, les musiques en direct sous vos yeux et oreilles ébahis et souriants.

Un Blockbuster libérateur et joyeux, précis et malin.

« Le cœur de l’Europe est, dit-on, la commission de Bruxelles, mais l’esprit du théâtre européen corrosif, irrespectueux, avertissant et divertissant, est du côté de Liège. » Charles Silvestre, l’Humanité.

 

Tarif 16€, 6€, 4€ / Tout public à partir de 14 ans / Durée 1h20

 

écriture Nicolas Ancion*- Collectif Mensuel / conception et mise en scène Collectif Mensuel / vi- déo et montage Juliette Achard / assistanat Edith Bertholet / scénographie Claudine Maus / création éclairage et direction technique Manu Deck / créa- teur sonore Matthew Higuet / coach bruitage Céline Bernard / interprétation Sandrine Bergot, Quentin Halloy, Baptiste Isaia, Philippe Lecrenier, Renaud Riga

* Librement inspiré du roman de Nicolas Ancion « Invisibles et remuants » – Editions maelstrÖm reEvolution

 

Création Collectif Mensuel. Production Cie Pi 3,14. Coproduc- tion Théâtre de Liège, Théâtre National / Bruxelles. Avec l’aide de la Fédération Wallonie-Bruxelles / Service Théâtre. En par- tenariat avec Arsenic 2.

www.collectifmensuel.be

wax

wax

sourd spectacle-visuel

Un spectacle beau et simple pour les tout-petits, qui nous invite aux joies de l’imprévu...

Nous sommes dans l’atelier de Justine, magicienne et un peu fée, avec des chau- drons transparents et un liquide mystérieux qui bout.

Justine danse autour de sa potion, la renverse et la transforme sous nos yeux.

Elle est étonnée, surprise de ce qui se passe, elle découvre avec nous cette drôle de matière qu’elle a créée : jaune, molle et dure. Ça ressemble à rien et on peut en faire ce qu’on veut : des masques, des petits bonhommes, une deuxième peau comme une carapace de tortue jaune…

Justine est comme un enfant, joueuse, boudeuse, exaltée, poétique, cassant ce qu’elle vient de créer et prête à recommencer autrement.

Un spectacle plein d’inventions, de surprises, de beautés changeantes.

 

Tarif B et Tarif scolaire / Tout public à partir de 3 ans / Durée 40 min

représentations scolaires

mardi 5 décembre 2017 / 9h30, 11h et 14h30

mercredi 6 décembre 2017 / 10h jeudi 7 décembre 2017 / 9h30, 11h et 14h30

conception Renaud Herbin / avec la complicité d’Anne Ayçoberry / jeu Stéphanie Félix / espace & ma- tière Mathias Baudry / son Morgan Daguenet / lumière Fanny Brushi

 

Production TJP Centre Dramatique National d’Alsace Strasbourg. Coproduction MA Scène Nationale du Pays de Montbéliard.
www.tjp-strasbourg.com

 

 

parler-la-bouche-pleineparler-la-bouche-pleinespectacle-visuelsourd

Parler la bouche la pleine c’est du rire et du drame.

Avec des ralentis et du silence pour voir les choses

Avec 7 comédiens aux visages expressifs où se voient les petits riens, les petites rides.

Avec des bras qui dansent, des mains qui caressent et ne vont pas au bout. Avec des rires et du désir qui coincent.

Avec des repas qui se répètent : on mange, on s’aime, on mange, on se multiplie, on mange, on se marie ou pas, on mange, on disparait, on mange, on continue en chancelant, on mange…

Des repas avec des présents et des absents, des repas avec des assiettes qui dansent, des couverts qui volent.

Parler la bouche pleine est un opéra muet où les sentiments sont vus, vécus sans un mot.

Parler la bouche pleine est un théâtre d’intrigue, des choses se trament, puis vient le dénouement.

Parler la bouche pleine exprime pleinement notre vie qui se nourrit des autres.

Parler la bouche pleine parle de notre vie, de nos tristesses et de nos sourires.

Un spectacle délicat et fort.

Tarif 16€, 6€, 4€ / Tout public à partir de 14 ans / Durée 1h

conception et mise en scène Julien Bonnet / texte souterrain Thomas Gornet / avec Max Bouvard, Nathalie Davoine, Marine Duséhu, Aurélien Le Glaunec, Caroline Guyot, Catherine Lafont, Bernard Oulès / création lumière Claude Fontaine / scénographie Jean-François Garraud / musique originale et son Adrien Ledoux / costumes Sarah Leterrier / travail chorégraphique Evguénia Chtchel- kova / collaboration artistique Marine Duséhu

 

Production Cie du Dagor. Coproduction et accueil en rési- dence Scène nationale d’Aubusson-Théâtre Jean Lurçat / La Mégisserie-scène conventionnée de Saint-Junien. Avec le concours de l’Etat-Ministère de la Culture (DRAC Nou- velle-Aquitaine), le soutien de l’OARA Office Artistique de la Ré- gion Nouvelle-Aquitaine et avec l’aide de la SPEDIDAM.

Projet bénéficiant du dispositif d’aide à la coproduction de la région Nouvelle-Aquitaine.

http://compagniedudagor.com

 

 

otto

otto

Tomi Ungerer, le créateur d’Otto est un des plus grands auteurs de livres pour enfants. Ses livres ont fait le tour du monde. Tomi Ungerer est aussi un grand dessinateur, il crée des affiches, des dessins, poétiques, politiques, enfantins. Tomi Ungerer est né à Strasbourg, une ville traversée par les guerres et il a écrit, illustré, « Otto », l’histoire d’un ours en peluche qui vit, survit à la seconde guerre mondiale.

« Otto » raconte la guerre vue par les yeux d’un petit ours en peluche. Nous avons peur avec lui, nous aimons avec lui, nous nous cachons.

Dans le monde de l’enfance qui devrait être préservé, vient la guerre, la violence de la différence, de la séparation, la dictature, les chasses à l’homme, aux familles et la joie des retrouvailles pour ceux qui survivent. L’histoire de Tomi Ungerer, la mise en scène de la compagnie O’Navio nous emmènent, nous plongent dans ce monde et cette Histoire que nous n’avons pas vécue.

Stupéfaits, émerveillés, frissonnants, les enfants, leurs parents découvrent des décors et de nants, interprétés par des marionnettes à taille

humaine.

 

Tarif 12€, 6€, 4€ / Tout public à partir de 8 ans / Durée 1h

représentations scolaires

mardi 6 février 2018, 9h30 et 14h30

adaptation, scénographie et mise en scène Alban Coulaud / assistante à la mise en scène Fabienne Muet / marionnettes Béatrice Courette / scénographie et costumes Isabelle Decoux / lumières Claude Fontaine / vidéo Paul Eguisier assisté de Renaud Frugier / musique originale Christophe Roche / son Simon Chapellas / construction décor Sylvain Eguisier / avec Béatrice Courette, Caroline Cybula, Paul Eguisier, Christophe Roche

 

Production : Compagnie O’NAVIO. Coproduction: DSN-Dieppe Scène Nationale,Théâtre du Cloître, Scène Conventionnée de Bellac, Centres Culturels de Limoges. Avec le soutien du Centre Culturel Jean-Pierre Fabrègue à Saint-Yrieix La Perche, du Tas de Sable / Cie Ches Panses Vertes, pôle des Arts de la Marionnette en région Picardie, ABC Dijon / Festival A Pas Contés.

www.onavio.com

hullu

Hullu c’est le fou en finnois, le décalé, le « pas comme nous ».

Et c’est sûr qu’Hullu est un drôle d’objet théâtral, qui joue avec s. Il faut s’attendre à être bouleversé, bousculé, déconcerté, interrogatif.

On y découvre tout d’abord une jeune femme dont le comportement étrange se heurte à la rigidité des deux hommes qui l’entourent et entravent sa liberté de mouvement.

Une seule issue pour leur échapper, se réfugier à l’intérieur de soi, à l’abri. Dans un monde peuplé d’êtres mystérieux et bienveillants, un monde où les rapports de force s’inversent…

C’est la force du Blick Théâtre d’entretenir la confusion entre réel et imaginaire, en gardant floues les frontières entre le bizarre et le normal, comme les limites entre le corps et la marionnette.

Dans Hullu, on est bluffé par l’ingéniosité mise en œuvre, où humains et marionnettes fusionnent, bouleversant nos perceptions de l’étrange et de l’étranger. Hullu est un très beau spectacle, intime et déconcertant, aux frontières de la magie rêve, posant de vraies questions sur notre capacité à accepter la singularité.

Un petit trésor.

 

Tarif A / Tout public à partir de 8 ans / Durée 1h

auteurs Loïc Apard, Johanna Ehlert, Sébastien Guérive, Dominique Habouzit, Thomas Maréchal & Matthieu Siefridt / idée originale Johanna Ehlert / mise en scène Dominique Habouzit / interprètes Loïc Apard, Johanna Ehlert & Matthieu Siefridt / marionettiste & femme en noir Élise Nicod / conseil illusion Étienne Saglio / conception marionnettes & costumes Johanna Ehlert / conception scénographie & mécanismes L’équipe / création lumière Thomas Maréchal / composition musicale & sound design Sébastien Guérive / construction des marionnettes Johanna Ehlert, assistée de Manon Dublanc & Élise Nicod / confection des costumes Sabrina Marletta / construction de la scénographie Patrick Konieczny & Steve Duprez

 

Production : Blick Théâtre. Avec le soutien de : Ministère de la Culture, DGCA - DRAC Midi-Pyrénées ; Conseil Régional Midi-Pyrénées – aide à la création + dispositif Résidences Association ; Conseil Général de la Haute-Garonne ; Mairie de Toulouse ; ADAMI. Coproductions et accueil en résidence : L’Odyssée, scène conventionnée de Périgueux ; Pronomade(s) en Haute-Garonne, centre national des arts de la rue ; Dom- melhoff – Theater op de Markt, Neerpelt (Belgique) ; Centre culturel et Ville de Ramonville ; Théâtre du Vésinet ; L’Archipel, pôle d’action culturelle de la ville de Fouesnant-les-Glénan ; Ax Animation, Ax-les-Thermes ; Act’en Scène, La Bastide de Sérou ; Théâtre du Fil de l’eau et Ville de Pantin. Coproductions : Groupe Geste(s). Accueil en résidence : La Grainerie, fabrique des arts du cirque et de l’itinérance, Balma-Toulouse Métro- pole ; l’Usine, scène conventionnée pour les arts dans l’espace public, Tournefeuille-Toulouse Métropole ; Espace Roguet, Toulouse ; La Palène, association de développement culturel du Rouillacais, Rouillac ; Le Channel, scène nationale de Calais ; Le Casino, service culture et vie associative, l’Ile d’Yeu ; Les Ateliers du Vent, Rennes ; Circusstadt festival, Rotterdam.

http://blicktheatre.fr

le-petit-bain

le-petit-bain

« C’est un homme qui prend son bain.

Non, c’est un danseur qui sculpte des nuages.

Non, c’est plutôt un nuage qui prend dans ses bras un danseur.

Non, c’est plutôt un homme qui crée des paysages pour mieux y disparaître. Non, c’est encore autre chose. »

Imaginé pour les tout-petits, Le Petit Bain est une création à partir d’une matière « amie » de l’enfance : la mousse de bain, formidable terrain de jeu pour l’imaginaire… Une montagne de mousse prend vie sous nos yeux... Plongé dans ce cube blanc, à quelques centimètres à peine du public, le danseur nous emporte d’un univers à l’autre, sculptant la mousse pour en dompter les formes, jonglant avec des bulles légères et éphémères pour créer des masses fragiles, des paysages ou des personnages éphémères.

« Beaucoup d’images semblent possibles et la lumière peut transformer la matière en mer de vagues, en sable jaune, en mousse au chocolat, en barbe à papa… »J. Bert.

Un subtil moment de poésie et de douceur, sur fon e lyrique, dans lequel on plonge et on s’immerge, comme dans un bain.

 

Tarif 12€, 6€, 4€/ Tout public à partir de 3 ans / Durée 30 min

représentations scolaires

lundi 23 avril 2018 / 10h et 14h30 mardi 24 avril 2018 / 10h et 14h30

conception et mise en scène Johanny Bert / collabo- ration artistique Yan Raballand / interprète Samuel Watts / création lumière et régie générale Gilles Richard / création sonore et régie Simon Muller / régisseur Bertrand Pallier / plasticienne Judith Dubois / costumes Pétronille Salomé / scénographie Aurélie Thomas / construction décor Fabrice Coudert assisté de Eui-Suk Cho / commande d’écriture du livret Alexandra Lazarescou, Marie Nimier, Thomas Gornet

 

Production : Théâtre de Romette. Partenaires : Le Théâtre Nouvelle Génération CDN - Lyon, le Théâtre Paris Villette – Paris, Graines de spectacles - Clermont Ferrand, CDN de Montluçon, La Cour des Trois Coquins - Clermont-Ferrand. Le Théâtre de Romette est conventionné par le ministère de la Culture et de la Communication, par la Ville de Clermont-Ferrand et soutenu par la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Johanny Bert est artiste associé à La Comédie de Clermont-Ferrand, scène nationale.

www.theatrederomette.com

 

france-profondefrance-profonde

Cette compagnie est venue il y a quelques années à La Mégisserie avec La conser- verie de Vieux, un spectacle impertinent, plein d’humour sur les vieux et les personnes qui les entourent. Pour France Profonde, les deux comédiennes et le comédien ont traversé la France, parcouru les champs, les potagers, ont fait le salon de l’agriculture, ont travaillé longuement dans des lycées agricoles, ont rencontré des paysans, des enfants de paysans, des qui veulent le devenir, des qui en partent. Elles et il ont écrit, jouent à présent, France profonde. Un spectacle qui parle de la France de maintenant, de la France rurale, de notre rapport intime de chacun de nous à la terre (qui n’a pas un ami, un cousin, une connaissance, un grand père… paysan). Elles, il nous emmènent dans tous les chemins, pour nous présenter ce e la France, plein d’humour, surprenant, poétique. Préparez vos bottes! Le théâtre est en campagne.

 

Tarif 12€, 6€, 4€ / Tout public à partir de 12 ans / Durée 1h30

hors les murs - lieu à déterminer- en coréalisation avec le Théâtre du Cloître de Bellac

équipe au plateau Alice Fahrenkrug, Bénédicte Chevallereau, Clovis Chatelain / écriture collective Alice Fahrenkrug, Bénédicte Chevallereau, Clovis Chatelain, Cécile Delhommeau / regards extérieurs invités Cyril Jaubert, Benoît Gasnier, Guénolé Jézequel, Pépito Matéo, Sébastien Barrier, Laure Terrier, Christophe Châtelain, Mariya Aneva, Chantal Ermenault, Julien Fournet, Dominique Unternehr, Lucie Chabaudie

Production : La Grosse Situation. Coproduction : OARA, Iddac - Institut Départemental de Développement Artistique et Culturel – Agence culturelle de la Gironde, Le Sillon Clermont-l’Hérault/Atelline, Théâtre, Le Liburnia - Ville de Libourne, Le Carré Les Colonnes – Scène Cosmopolitaine, Pronomade(s) en Haute-Garonne – Centre national des arts de la rue, l’Hameka – Fabrique des arts de la rue – Communauté de Communes Errobi, Le Quai des rêves - Lamballe (22). Avec l’aide à la création : Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Nouvelle-Aquitaine - Ville de Bordeaux – Spedidam – L’Adami. Avec le soutien de : Le Séchoir scène conventionnée de St Leu- île de la Réunion ; Le Strapontin – Pont Scorff (56), Cdc Lodévois et Larzac (34), Association Mélando (34), Legta de Libourne – Montagne et le CRARC.

En coréalisation avec OARA

 www.lagrossesituation.fr

bip2-ping-pongbip2-ping-pong

aveugle texte

Ping Pong (De la Vocation) est présenté par les Tréteaux de France, Centre Drama- tique National itinérant, « une fabrique nomade des arts et de la pensée » dirigée par Robin Renucci.

Ping Pong (De la Vocation), c’est un frère et une soeur. Ils jouent aux dés leurs vies, un coup elle gagne, un coup il gagne, un coup ça freine, un coup elle rebondit, un coup il galère. Ping Pong parle de la vie qui n’est pas en ligne droite, des métiers, choisis, pas choisis, du hasard dans ce cheminement, de la vocation… Ping Pong parle de nos chemins de vie, divers, brinquebalants. De ce que nous sommes prêts à faire pour réussir, de nos bonnes fortunes, de nos convictions… Ping Pong, êtes-vous prêts à jouer le jeu ?

Si vous souhaitez accueillir ce BIP, chez vous, à la maison, dans les cafés, les bibliothèques... merci de contacter Mariella Grillo / 05 55 02 65 73 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Entrée libre / Tout public à partir de 13 ans / Durée 40 min + débat

mise en scène Nicolas Kerszenbaum à l’initiative de Robin Renucci / écriture collective de Nicolas Kerszenbaum, Évelyne Loew, Sylvain Méallet et Chani Sabaty / avec Sylvain Méallet et Chani Sabaty / conception sonore Guillaume Léglise / accessoiriste Claire Le Gal.

Production : Tréteaux de France – Centre Dramatique National.

 

Le calendrier détaillé des représentations à Saint-Junien et dans les communes proches sera établi et communiqué en cours de saison.

www.treteauxdefrance.com

 

les-aujourdhui-qui-chantent

les-aujourdhui-qui-chantent

Les aujourd’hui qui chantent, c’est croire, agir et vivre maintenant le changement. C’est ne pas attendre la saint glinglin pour que le monde se transforme. C’est prendre son destin en main, avec de petits, grands rêves qui se construisent aujourd’hui. C’est montrer qu’il y a plein de gens qui travaillent pour qu’au- jourd’hui ne soit pas comme hier, que ce soit en mieux.

Les aujourd’hui qui chantent, c’est un hommage à ceux de mai 68, à ceux de la révolution des fleurs, à ceux d’autres révoltes qui ont changé notre vie. Les aujourd’hui qui chantent, c’est dire, c’est possible, n’attendons pas demain.

Et comme nous sommes dans un théâtre, nous allons présenter un spectacle collectif : avec du théâtre, Thomas Visonneau et 15 jeunes gens qui vont dire leurs rêves et leurs aujourd’hui qui chantent. Avec de la danse et Claude Brumachon et une quinzaine de danseurs amateurs, autour du geste révolutionnaire, de l’énergie de la révolte... Avec 15 écrivains amateurs et Stéphane Jaubertie qui vont écrire des textes et rêver leurs au- jourd’hui.

Tarif 16€, 6€, 4€ / Tout public / Durée 20 min + 30 min

 

les-aujourdhui-qui-chantent2